Le LABo des Fées
Frédéric Alemany / Le Hublot

Tout Azimuth

Espace de rencontre assistée par ordinateur

De l’installation comportementale au bal interactif

Une installation d’art numérique qui révèle et amplifie les attractions amoureuses et sociales dans l’espace public et vous invite à venir danser sous un réverbère musical, le temps d’un bal interactif, poétique et ludique.
Frédéric Alemany ouvre le premier espace physique de danse et de rencontre assistées par ordinateur.
Tout Azimuth est une oeuvre d’art numérique qui propose une solution technologique et sensible aux difficultés du « vivre ensemble » dans l’espace public.

En introduction, un avatar gestuel fait la démonstration étonnante de l’efficacité esthétique et attractive de ce nouveau dispositif afin que, par la suite, le public adopte un comportement approprié au sein de cet espace de sensibilité.
« Rassemblez vos énergies et placez vous face à votre partenaire », la voix de synthèse de Virginie orchestre ainsi un duo puis un quadrille de danse donnant à chaque protagoniste l’occasion de rencontrer son alter ego en toute sérénité.

Le bal interactif de Tout Azimuth renoue avec la tradition du bal populaire qu’il dote d’un système de vidéosurveillance permettant d’analyser les corps en mouvement et  de repérer les contacts bien ou trop intentionnés entre les participants.

Tout Azimuth, un espace de sensibilité

Il s’agit d’installer dans l’espace public une oeuvre numérique qui crée un espace d’immersion dans lequel le mouvement des corps et les relations entre les personnes, génèrent une composition graphique et musicale en temps réel. Ce dispositif nocturne, ouvert au public, tente de rendre visible la qualité des interactions sociales.
Un dispositif scénographique (un kiosque muni d’une perche montant à 6 m de haut) permet de repérer et d’identifier dans un espace de sensibilité de 50 m2, la position et les mouvements des danseurs à l’aide d’une caméra infrarouge.

 

L’image projetée sur un mur vertical adjacent représente des particules vivantes générées par la présence des corps, et qui s’animent, s’organisent, en fonction des relations entre les personnes. Les particules créent des liens visibles entre les corps, liens qui produisent des sonorités harmoniques, rythmiques, musicales.
Le sol de l’espace de sensibilité, également revêtu d’une image projetée, est telle une surface liquide dont les ondes reflètent la présence des corps qui le foulent. Surface liquide, qui se modifie au passage des corps, et ne produit pas plus que des traces éphémères.
Les sonorités sont la conséquence de la présence des danseurs et des frottements des corps dans cet espace.

dossier ficheTek

A Propos

Fées d'hiver
Centre d'arts Numériques
Champ Rond
05 200 Crévoux

mail: contact@feesdhiver.fr

www.feesdhiver.fr

logo2010b

Contactez nous

Jessica Durandin
Chargée de diffusion
mail: jessica@feesdhiver.fr

Social

Fées d'hiver - association loi 1901 - Champ Rond - 05 200 Crévoux - 04 92 43 63 69 - contact@feesdhiver.fr